Les meilleurs testeur de composants électroniques, appareil de test résistance, condensateur, diode, transistor bipolaire ou mosfet, et capacité jonction

Les 3 Meilleurs Testeurs de Composants Electroniques
(pour vérifier résistance, condo, diodes, transistors, …)

Besoin de tester des composants électroniques rapidement, afin de connaitre leurs valeurs, ou savoir s’ils fonctionnent correctement ?

J’ai trouvé ce qu’il faut !

Car quoi de mieux qu’un bon petit testeur de composants électroniques simple et pas cher, pour faire cela ? Ainsi, que ce soit pour la mesure de résistances, condensateurs, diodes, ou transistors, vous connaîtrez immédiatement leur état, leur valeur réelle (car les codes couleurs ne sont pas toujours évidents), et leur brochage. Ce qui est vraiment très utile lorsqu’on pratique l’électronique, et pas seulement aux débutants, ou simples bricoleurs ! Car il n’y a rien de plus adapté pour vérifier l’état de bon fonctionnement de telle ou telle petite pièce électronique, surtout si on l’a en stock depuis un petit moment !

Ici, je vous présente 3 testeurs de composants électroniques, qui selon moi, sont les meilleurs du moment (et à bas prix, sans quoi on en perdrait tout l’intérêt !). Bien sûr, on trouve bon nombre d’autres testeurs en vente sur le marché, de toutes les formes, et à tous les prix. Cela étant dit, ceux que vous allez voir ici sont parmi les mieux notés que j’ai pu voir, et parmi les plus appréciés au moment où j’écris cet article. Perso, mon préféré est le testeur de composant électronique LCT-T7 (multifonction et pas cher), parce qu’il permet de tester un large éventail de composants électroniques, et surtout, ne nécessite aucune pile jetable pour ce faire (car il intègre un accu lithium, rechargeable en USB, tout simplement !).

Le saviez-vous ? les testeurs de composants électroniques ne peuvent pas tester tous les composants qui existent, car bien évidemment, ils ont leurs limites. Bien sûr, la plupart des composants passifs, tels que les diodes, condos, résistances, selfs, et transistors, pourront être facilement testés. Par contre, oubliez tout ce qui est composants actifs et puces en tout genre ! Car les testeurs de composants ne sont pas conçus pour tester tous les composants actifs (tels que les régulateurs de tension, ampli opérationnel, microcontrôleurs, etc.). Par contre, un tel testeur fait des merveilles sur les petits composants d’usage courant (mais encore une fois, dans les limites des capacités du testeur que vous employez !).

Tableau comparatif

(voir la suite du tableau à droite >>>)
TypeAperçuAlimentationModèlePrixLiens
Testeur PAS CHER→ simple et
économique
Testeur composants électroniques pas cher et premier prix, pour test rapide de résistor, capacité, diode, et transistor mosfet ou bipolaire simple Pile 9VBasique
Testeur MULTIFONCTION→ multifonction et
rechargeable
Testeur composants électroniques à plusieurs fonctions, pour vérifier résistance, transistor bipolaire, condensateur, mosfet, diode, jonctions Batterie Li-ionLCR-T7
(standard)
€€
Testeur AVEC CORDONS→ avec cordons
pinces crocodiles
Testeur composants électroniques avec fils et cordons pour test, appareil de vérification état des composants comme diodes zener et transistors Batterie Li-ionÉtendu€€€

1 – Le meilleur testeur composant électronique PAS CHER

Testeur sur pile 9V : le meilleur testeur de composants électroniques pas cher, et multifonctions

Prix : €

Qui a dit qu’il fallait se ruiner pour tester efficacement ses composants électroniques ? Car pour quelques euros seulement, on peut avoir un bon petit testeur de composants électroniques de base, comme celui que je vous présente ici ! D’ailleurs, sa facilité d’utilisation est vraiment déconcertante. Car il suffit d’insérer les broches de son composant électronique dans le support ZIF (le truc bleu clair à levier !), d’appuyer sur le bouton de test, et le résultat s’affichera à l’écran, en quelques secondes tout au plus. D’ailleurs, son fonctionnement est ultra rapide (sauf pour les gros condensateurs, qui se chargent pendant le test). On ne peut donc imaginer plus simple pour tester ses composants électroniques, surtout à ce prix là. Car oui, son prix défie toute concurrence, comme on dit !

Outre sa simplicité d’usage et son prix canon, on ne peut qu’apprécier son large afficheur à cristaux liquides rétroéclairé, qui affiche non seulement les valeurs des composants mesurés, mais qui dessine aussi leur symbole et brochage. Chose qui est particulièrement très utile, notamment lorsqu’on ne sait plus où se situe la base, le collecteur, ou l’émetteur d’un transistor bipolaire, par exemple (ou la grille, le drain, et la source d’un mosfet !). Mais là où cet appareil trouve pleinement sa place, c’est pour l’identification de certains composants, dont on n’est pas sûr de leur fonction (c’est le cas de certaines inductances, par exemple, qui ressemblent à s’y méprendre, à de banales résistances !). De même pour retrouver rapidement la valeur d’un composant, comme les résistances à anneaux multiples (dont on ne sait pas toujours dans quel sens les lire, ni forcément bien reconnaître les couleurs, même après plusieurs années de pratique !).

Au niveau des composants que l’on peut tester ici, on retrouve principalement : les résistances, les condensateurs, les diodes, les transistors bipolaires, les mosfets, et les inductances. On couvre donc un large éventail de composants électroniques passifs, que l’on retrouvent couramment en pratiquant électronique ! Et autre atout de cette petite merveille, d’ailleurs : tout arrive prêt à l’emploi, et non en kit, comme on en voit un peu partout, à bas prix. Ici, tout est fonctionnel, et il n’y a rien à souder. Le testeur est donc livré « prêt à servir » !

Du reste, ce testeur de composants électroniques s’alimente tout simplement, via une pile 9V, mais qui n’est pas fournie. Les résultats s’affichent généralement en 1 à 2 secondes environ, sauf pour les gros condensateurs, comme évoqué plus haut, pour lesquels il faudra compter un peu plus de temps, pour la mesure. À noter que tous les condensateurs que vous prévoyez de tester devront être préalablement « vidés » avant toute mesure de capacité, car la présence d’une tension à leurs bornes pourrait endommager l’appareil de mesure (il suffirait en fait, à minima, de court-circuiter leurs pattes, avant de les insérer dans votre testeur).

AVANTAGES
  • Testeur plutôt rapide (une à deux seconde pour afficher le résultat, en général)
  • Multifonction : test de résistance, capacitance, inductance, seuils (diodes, transistors), …
  • Grand écran LCD, de 128 x 64 pixels, avec rétro-éclairage vert/jaune
  • Usage très facile : brancher le composant, appuyer sur le bouton de test, et le résultat s’affiche !
  • S’alimente avec une pile 9V (non fournie)
  • Arrêt automatique de l’appareil au bout d’un moment, pour éviter tout gaspillage inutile d’énergie de la pile
  • Vraiment rapide (comptez quelques secondes seulement, pour les composants les plus courants)
  • Ultra léger (moins de 50 grammes !)
  • Taille plutôt compacte, qui ne prend pas trop de place sur un établi, ou dans un tiroir
  • Super simple d’utilisation, car l’usage de ce testeur est vraiment intuitif, et peu de connaissances en électronique sont nécessaires, pour s’en servir !
  • Appareil prêt à l’emploi (contrairement aux kit DIY à monter soi-même, avec multiples soudures à faire)
  • Plus simple d’utilisation qu’un multimètre (car avec ce dernier, il faudrait non seulement tenir les 2 fils du testeur, mais aussi les pattes du composant à tester pour ne pas qu’il bouge ; ce qui n’est franchement pas très pratique !)
  • Idéal pour tous les amateurs ou débutants en électronique, mais pas que !
  • Très bien noté par les internautes
  • Rapport qualité prix remarquable !
INCONVÉNIENTS
  • Le fabricant n’indique aucune plage de mesure, pour chaque composant. Du coup, on ne sait pas jusqu’où on peut aller au niveau des valeurs de composants à mesurer
  • Aucun mode d’emploi (toutefois, la simplicité d’usage de ce testeur est tellement basique, qu’on s’en passe allègrement !)
  • Pas de boîtier pour protéger cet appareil (donc transport très risqué avec soi, au risque de griller les composants sous-jacents, en cas de décharges électrostatiques)
  • Pile non incluse, dommage …

Résumé et Avis (testeur simple pour composants électroniques)

Si vous recherchez un testeur de composants électroniques pas cher et fiable, vous êtes au bon endroit ! Car c’est bien ce qui caractérise ce petit appareil de mesure et contrôle, à faible coût, et vraiment bien pensé ! Avec lui, vous pourrez tester et mesurer la plupart des composants passifs, qu’on retrouve traditionnellement en électronique, tels que les diodes, condos, résistances, transistors bipolaires, bobines, et mosfets. Par contre, les limites de l’appareil ne sont pas connues, puisque le fabricant ne communique pas les différentes gammes de mesure, pour chaque valeur (ohmique, capacitive, inductive, …). Pour autant, ce type de testeur pas cher suffit pour réaliser la plupart des tests de composants électroniques courants. Ainsi, avec lui, on saura rapidement si une pièce fonctionne toujours, connaître son brochage, et sa valeur « réelle ». En bref, ce testeur composant électronique est l’idéal pour accompagner tout bon bricoleur en électronique, débutant ou confirmé !

2 – Le meilleur testeur composant électronique MULTIFONCTION (LCR-T7)

Testeur LCR-T7 : le meilleur testeur de composants électroniques LCR T7 rechargeable, sur batterie lithium-ion

Prix : €€

Besoin d’un testeur de composants électroniques tout-en-un, et pas cher ? Alors vous allez adorer ce petit testeur LCR-T7, car il se démarque franchement des autres ! Son principal atout : pouvoir tester de très nombreux composants courants, et en faire un affichage clair, détaillé, et très visuel. Qui plus est, ce testeur intègre une pile lithium-ion à l’intérieur, pouvant se recharger en toute simplicité, via cordon USB. Fini donc toutes ces piles 9 volts jetables, et place aux appareils rechargeables !

Au niveau de son utilisation, rien de plus simple :

  • déverrouillez le support central, à l’aide du petit levier (on le voit bien dépasser, à gauche, sur la photo ci-dessus)
  • insérez votre composant, sans vous soucier du sens :
    • entre « 1 » et « 2 », « 2 » et « 3 », ou « 1 » et « 3 », s’il n’a que deux broches
    • sur « 1 », « 2 », et « 3 », s’il a trois broches, tout simplement
    • et entre « A » et « K », pour les diodes zener
  • verrouillez le support (toujours via la petite manette)
  • et appuyez sur le bouton « Start »

Ainsi, au bout de quelques secondes tout au plus, les caractéristiques identifiées et valeurs mesurées apparaîtront à l’écran (écran graphique couleur TFT). Vous verrez également apparaître à l’écran le symbole du composant trouvé, et l’identification de ses broches (sauf si celui-ci est en dehors de ses spécifications). Et il faut bien avouer que ceci est vraiment génial, notamment quand on ne se rappelle plus du brochage exact d’un composant électronique (comme la position de la base, de l’émetteur, et du collecteur, d’un transistor bipolaire !).

Autres fonctions vraiment utiles ici : la fonction arrêt automatique, pour économiser la batterie, et parallèlement, le caractère rechargeable de cette batterie. Car lorsqu’on ne veut pas se ruiner en achat de piles jetables, rien de tel qu’un appareil de mesure qui s’éteint automatiquement, au bout d’un petit moment, et surtout, rechargeable ! Ce qui se fait d’ailleurs très bien ici, avec l’accu li-ion intégré, pouvant se recharger en toute simplicité, via le cordon USB fourni 😉

Du reste, on a là un instrument de test multifonction avec affichage clair des composants reconnus, et permettant de mesurer tout les composants de base, qu’on retrouve traditionnellement en électronique : transistor, diode, résistance, condensateur, mosfet, inductance, … ! Bien évidemment, chaque composant devra être mesuré indépendamment des autres, afin que sa valeur ne soit pas faussée (oubliez donc les mesures à même les circuits imprimés PCB, d’autant plus qu’aucune tension ne doit être présente au niveau du composant à tester). D’ailleurs, pensez bien à « vider » tout condensateur avant de le tester (en court-circuitant ses pattes, par exemple), sinon vous risqueriez de détruire ce testeur composant électronique !

AVANTAGES
  • Testeur de composants simple, rapide et efficace
  • Écran graphique couleur (TFT, 160 x 128 pixels)
  • Permet de tester rapidement la plupart des composants électroniques passifs (résistances, condos, diodes, mosfets, transistors bipolaires, diodes zener, bobines, …)
  • Fonction arrêt automatique, pour économiser les piles
  • Vraiment complet, car ce testeur est fourni avec son câble USB de rechargement, ses pinces de test, et quelques composants à tester !
  • Livré monté, prêt à l’emploi, dans un boîtier de protection aux finitions remarquables, compte tenu du prix
  • Avec support ZIF (‘zero insertion force »), permettant de ne pas tordre les pattes des composants, en les insérant dedans
  • Appareil de mesure rechargeable via USB, sur pile lithium ion interne (fournie)
  • Très léger (85 grammes environ)
  • Super simple d’utilisation : on insère le composant, on appuie sur le bouton Start, et le résultat s’affiche !
  • Affichage rapide des infos (généralement 1 à 2 secondes, et un peu plus, lorsqu’il s’agit de gros condensateurs)
  • Particulièrement compact, et donc, facile à transporter avec soi, n’importe où !
  • Super bien noté par les internautes
  • Excellent rapport qualité prix !
INCONVÉNIENTS
  • Aucune plage de mesure indiquée par le fabricant. On ne connait donc pas les limites réelles de l’appareil
  • Aucune notice livrée avec ce testeur composant électronique (mais rassurez-vous, l’utilisation de ce type d’appareil est très intuitif, et simple à faire, au final)

Résumé et Avis (testeur LCR T7 pour test composants passifs)

Si vous rêviez d’un testeur de composants électroniques multifonction et pas cher, alors ce modèle LCR T7 vous plaira à coup sûr ! Car il a vraiment tout pour plaire : la possibilité de pouvoir tester de très nombreux composants électroniques passifs, le fait d’avoir un affichage clair et précis des infos à l’écran, et surtout, n’avoir besoin d’aucune pile jetable à acheter ! Car oui, ce testeur intègre un accu lithium-ion, ce qui permet de ne pas avoir à s’occuper de changer de temps en temps la pile. Il suffit donc simplement de recharger ce testeur sur n’importe quelle prise USB, tout simplement ! Enfin, et c’est ce qui le distingue de bien d’autres testeurs à bas coût : il est intégré dans un boîtier plastique de finition, permettant de pouvoir le transporter partout, sans problème ! Et ce, sans parler de sa légèreté (moins de 100 grammes !). En bref, c’est le testeur rêvé pour tout bon bricoleur ou amateur d’électronique, et même au delà !

3 – Le meilleur testeur composant électronique AVEC CORDONS DE TEST

Testeur Multi-Fonction : le meilleur testeur de composants électroniques multifonction avec cordons de tests, et pinces crocodiles

Prix : €€€

À la recherche d’un testeur de composants électroniques avec pinces crocodiles, pour pour agripper vos composants à tester ? Alors quoi de mieux que cet appareil de test, livré prêt à l’emploi, avec ses cordons de mesure, avec pinces crocos ? D’autant plus qu’il offre bien d’autres possibilités de tester ses composants électroniques, à l’image du support déverrouillable ZIF (le gros support à levier, de couleur bleu clair, sur la photo ci-dessus !), permettant d’insérer les pièces à tester, sans risque de tordre les broches ! Mais ce ne sont pas là les seuls atouts de ce testeur, comme nous allons le voir de suite, plus en détail !

Tout d’abord, un mot sur tout ce qu’il permet de tester : parmi les composants mesurables, on retrouve tout ce qui est résistances, diodes, condensateurs, transistors (NPN, PNP, MOSFET, JFEET, …), inductances, … en bref, la plupart des composants passifs courants ! Au passage, il n’y a aucun étalonnage à faire ici, car cet instrument est calibré d’usine. Il n’y a donc aucun réglage à faire, et le testeur est comme on dit « prêt à l’emploi » !

Au niveau alimentation, ce testeur composant électronique est alimenté via une batterie au lithium ion intégrée, de 3,7 volts. Cela permet de se passer de piles jetables, et de pouvoir recharger l’appareil au besoin, tout simplement ! Au niveau des plages de mesure de ce testeur, voici les limites de ce qui est mesurable en théorie (car en pratique, on peut avoir quelques écarts, comme toujours) :

  • résistance : de 0,1 Ω à 50 MΩ
  • capacité : de25 pF à 100 000 µF
  • inductance : de 0,01 mH à 20 H

Au niveau des mesures en elles-mêmes, celles-ci se feront automatiquement, à chaque pression sur le bouton « TEST ». À noter que les bornes T1, T2, et T3 sont les couplées aux entrées 1, 2, et 3, qu’on voit de noté sur l’appareil, notamment au niveau du gros support central (ZIF). Au niveau de l’ordre des broches, il n’y a pas vraiment d’ordre à respecter, sauf indication contraire, car les entrées 1, 2, ou 3 sont théoriquement permutables (à vérifier, au moindre doute !).

L’identification du composant inséré est automatique. En fait, l’appareil va « deviner » à quoi correspondent chacune de ses broches de votre composant, et les afficher à l’écran (dans la mesure du possible, bien entendu !). L’écran vous donnera par ailleurs bon nombre d’infos pratiques, telles que les coefficients bêta des transistors (leur « hFE »), et les tensions de seuil des diodes et jonctions de transistors. En bref, tout plein d’informations bien utiles, lorsqu’on bricole en électronique !

Enfin, ce testeur de composant électronique est fourni complet, c’est à dire avec sa batterie rechargeable intégrée, ses cordons de tests (avec pinces croco au bout), et sa plaquette support ZIF (« zéro insertion force »), permettant d’éviter de tordre les pattes des composants à tester. En bref, c’est au top 😉

AVANTAGES
  • Testeur très polyvalent (permettant de mesurer tout ce qui est résistance, capacité, inductance, seuil de diode, …)
  • Appareil rechargeable (accu li-ion intégré), via simple cordon USB
  • Détection automatique du brochage des composants électroniques, avec affichage clair à l’écran (idéal pour les transistors !)
  • Donne tout plein d’infos sur les composants testés (gain des transistors, résistance ESR des condensateurs, seuils de tension des diodes, …)
  • Appareil déjà réglé en usine, donc véritablement prêt à l’emploi
  • Logé dans un élégant boitier, finition noire
  • Livré avec son accu lithium-ion, son support de mesure, et ses câbles de test
  • Permet de tester ses pièces électroniques de différentes manières (via les pinces crocos, directement sur le support verrouillable/déverrouillable ZIF, …)
  • Résolution potentielle vraiment grande : 0,1 Ω à 50 MΩ pour les résistances, 25 pF à 100000 µF pour les condos, et de 0,01mH à près de 20 Henry, pour les inductances !
  • Idéal pour les débutants en électronique, voulant vérifier leurs composants sous la main (brochage, valeurs, …)
  • Super simple d’utilisation : branchez votre composant sur le testeur, appuyez sur le bouton Test, et le résultat s’affiche au bout de quelques secondes ! (un peu plus, avec les gros condensateurs)
  • Facile à manier (vraiment léger)
  • Écran clair et bien lisible
  • Parfait pour tout bon bricoleur en électronique !
  • Vraiment bien noté par les internautes !
  • Très bon rapport qualité prix
INCONVÉNIENTS
  • Pas de mode d’emploi (mais facile d’utilisation, heureusement !)
  • Ne permet pas de tester les composants électroniques de puissance, ou certains composants dont les seuils sont trop élevés (comme les diodes zener, par exemple)

Résumé et Avis (testeur composants avec câbles de test, sur accu li-ion)

Si vous cherchiez un testeur de composants électronique tout en un, avec des câbles de test avec pinces crocodiles, permettant d’agripper les broches de vos composants, alors vous aimerez à coup sûr ce petit appareil de mesure ! Car il est dur de trouver aussi complet et polyvalent, à ce prix ! D’ailleurs, j’ai vraiment adoré le fait qu’on puisse tester les composants de différentes manières : avec les cordons de mesure munis de pinces crocodiles, ou via le support central « sans forcer », qui permet d’insérer les pièces sans risques de tordre la moindre broche. Par contre, dites vous bien que chaque composant doit être testé séparément des autres, et avec aucune tension à leurs bornes (il faudra donc aussi vider les condensateurs, avant de les tester). Du reste, j’ai vraiment adoré le fait que ce testeur composant électronique ne nécessite aucune pile jetable. Car oui, cet instrument est rechargeable, via simple cordon USB. Alors que demander de mieux, à ce prix là ?

Comment choisir son testeur de composant électronique – Guide d’achat

Choisir son testeur de composants électroniques n’est pas si facile que ça, tant il y a d’offres sur le marché. Car on en trouve de tous les genres, et … à tous les prix ! Difficile donc de s’y retrouver, tant il y a de modèles différents dans cette jungle ! C’est pourquoi je vous ai rédigé ce petit guide d’achat, afin de vous accompagner au possible, dans vos recherches du testeur « idéal » pour vous. J’ai donc listé tout un tas de point que je pense essentiels, et que je vous invite à parcourir avant tout achat d’appareil, afin d’espérer faire le meilleur choix possible. Bien sûr, libre à vous de les considérer ou pas, et de les compléter avec d’autres sources d’informations !

Lire aussi : les meilleurs afficheurs électroniques, pour animer vos projets et créations électroniques en tout genre !

Sur pile, ou accu rechargeable ?

Une des premières choses à regarder, est sans conteste de savoir comment est alimenté le testeur de composants électroniques que vous prévoyez d’acheter. Car autant ce choix peut se révéler économique sur le coup, et autant il peut revenir cher à la longue ! En effet, dans certains cas, les piles jetables reviennent parfois bien plus chères que les appareils qu’elles sont censées alimenter. Ce n’est donc pas étonnant si les accus lithium-ion sont devenus si populaires de nos jours, et qu’ils sont tant appréciés.

Car les avantages reconnus des accus rechargeables au li-ion sont de tenir longtemps la charge, et de pouvoir se recharger facilement. En effet, un simple câble USB permet le plus souvent de les recharger, sur son adaptateur / chargeur de téléphone, ou plus simplement encore, via une prise USB de son PC ! Difficile de faire plus simple, il faut bien avouer !

C’est pourquoi, avant tout achat de testeur composant électronique, je vous conseille de jeter un coup d’œil au type d’alimentation qui va fournir l’énergie à votre futur testeur. Car il serait dommage d’acheter un appareil qui ne vous conviendrait pas, à la longue, du simple fait de ne pas avoir considéré cela, avant achat 😉

Support ZIF (« Zero Insertion Force »), et Cordons de test avec pinces crocodiles

Pour tenir les composants à tester, on trouve plusieurs façons de faire, suivant les appareils : les pinces à grip, les pinces crocodiles, … mais fort heureusement, les support ZIF ! Ce nom ne vous dit rien ? Ne vous inquiétez pas, car il n’y a rien de barbare là dedans ! En fait, ZIF est l’acronyme de « Zero Insertion Force », autrement dit « Support à force d’insertion nulle ». Cela signifie que vous n’aurez pas à forcer pour y insérer votre composant, bien au contraire !

Un support ZIF se présente toujours sous la forme d’un petit boîtier amovible, verrouillable et déverrouillable via un petit levier, ou une petite manette à actionner. Ainsi, les pattes des composants électroniques sont simplement délicatement pincées, et bien tenues, grâce à un système à ressort relié à la manette d’ouverture/fermeture. Du coup, aucune broche n’est martyrisée, et aucun composant n’est abîmé !

L’utilisation d’un support ZIF est au final super simple, car il suffit de :

  • lever la manette du support ZIF, pour « ouvrir » chaque petits trous de celui-ci
  • poser les pattes des composants électroniques à tester, dans les trous voulus
  • puis rabaisser le levier du support ZIF, pour verrouiller le composant dans le support

C’est aussi simple que cela, et surtout bien pratique ! Car sans cela, il est facile d’abîmer les broches de certains composants, en les manipulant. Alors autant ne pas se priver de l’usage d’un tel dispositif, surtout que de nos jours, la plupart des testeurs de composants électroniques intègrent de base ce type de support, et ce, sans véritable surcoût !

Du reste, les cordons de tests, avec grips ou pinces crocodiles, ont eux aussi leur intérêt, car ils permettent d’agripper un composant, sans avoir à l’insérer dans tel ou tel support. Toutefois, ne croyez pas pour autant que cela permettrait d’aller effectuer des mesures à même un circuit imprimé PCB, sans avoir à dessouder votre composant pour le tester. Car non seulement cela indiquerait fort probablement des valeurs erronées, du fait des composants alentours, mais surtout, cela risquerait de griller votre testeur composant électronique (de par la présence de condensateurs chargés sur le circuit, par exemple). Par ailleurs, faites bien attention à ne jamais saisir la moindre chose sous tension avec ces pinces, car cela risquerait fort d’endommager votre appareil, sans parler des risques pour vous. Soyez donc très prudent et vigilant à ce niveau, et testez toujours vos composants de manière isolée, et déchargés.

Gamme de mesure (résistances, capacités, inductances, …) et précision

Si vous souhaitez effectuer des mesures plus ou moins précises de vos petits composants électroniques, les testeurs classiques ne seront peut-être pas tous adaptés à vos besoins. Car leur précision reste relative, du fait qu’il n’y a généralement aucun ajustement possible du calibrage de l’instrument (et sans parler de la fiabilité de l’appareil en lui-même, compte tenu des bas coûts).

Aussi, certains fabricants vous indiqueront des gammes de mesures possibles, pour tout ce qui est résistance, condensateur, self, et autre. Mais sans vouloir noircir le tableau, il ne s’agit parfois ici que de valeurs « théoriques », que l’on ne peut réellement mesurer en pratique. Du coup, gardez bien à l’esprit que la précision d’un testeur de composants électroniques n’est pas son but premier, car il sert avant tout à vous donner des infos générales et indicatives, à température donnée, et sous conditions particulières.

D’ailleurs, ne prenez pas pour argent comptant toutes les indications affichées à l’écran. Je pense notamment à celles relatives aux gains des transistors (aussi noté hFE, ou coefficient béta), car le gain d’un transistor est fonction de bon nombre de paramètres, et n’est pas fixe, malgré ce que le testeur pourrait laisser entendre.

Par contre, préférez les testeurs dont les spécifications techniques sont indiquées par le vendeur, afin de vous assurer que celles-ci correspondent bien à vos besoins.

Du reste, un testeur composant électronique reste un des meilleurs appareils pour tester ses composants, même si ses gammes de mesures ne sont pas aussi étendues qu’on le souhaiterait. Alors ne vous prenez pas trop la tête non plus, quant à la précision relative de chaque appareil, car aucun n’est parfait (à moins d’y mettre le prix, … et encore !).

Avec ou sans boîtier ?

Autre point à considérer avant tout achat : cherchez-vous un appareil à laisser sur votre table de travail, ou un modèle que vous pourrez transporter partout avec vous ? Car suivant vos besoins, il faudra faire un compromis entre testeur de composants électronique nu (sans boîtier et pas cher), ou intégré dans un boîtier de finition. Bien évidemment, ce choix sera aussi conditionné par le budget dont vous disposez !

Pour ma part, je vous conseille vraiment de partir sur un modèle tout intégré, avec boîte de protection, afin de ne pas risquer de griller les composants de ce testeur (ce qui peut vite arriver, avec les décharges électrostatiques « de nos vêtements », par exemple). Surtout qu’un tel boîtier ne coûte généralement pas si cher que ça !

Toutefois, si vous cherchez à faire un maximum d’économies, un testeur composant électronique sans boîtier (c’est à dire « nu »), fera parfaitement le job, comme on dit ! À vous donc de voir, selon vos moyens, et vos besoins 😉

→ Comment se sert-on d’un testeur composants électroniques ?


En fait, c’est vraiment super simple, et intuitif. C’est d’ailleurs pour ça que la grande majorité des testeurs de composants électroniques pas cher n’ont aucune notice de fournie avec ! Et aussi choquant que cela puisse paraître, c’est vrai qu’on s’en passe allègrement, une fois qu’on a compris les bases ! Mais attention : car la première prise en main n’est pas forcément aussi facile que cela, surtout si l’on a jamais manipulé de support type « ZIF » de sa vie (support muni d’une manette de verrouillage et déverrouillage).

Mais, pour faire simple, il suffit de faire les opérations suivantes, pour se servir d’un testeur de composants électroniques :

  • débloquer le support avec fermoir (petit levier ou manette)
  • insérer les pattes du composant dedans, sans vraiment se soucier de l’ordre des broches, dans les fentes 1, 2, ou 3
  • verrouiller le fermoir du support de test
  • et appuyer sur le bouton TEST (ou « START »), pour faire afficher un résultat au bout de quelques secondes

Bien entendu, le sens des composants à son importance. Mais pour la plupart des testeurs, cela importe peu, que votre composant soit branché entre 1 et 2, 1 et 3, 2 et 3, ou tout autre combinaison à 3 broches. Car l’appareil de test va, en théorie, reconnaître le brochage du composant testé, et les afficher à l’écran.

C’est toujours pas assez clair ? Ne vous inquiétez pas ! Car je vous ai trouvé une vidéo sur YouTube que je trouve particulièrement bien faite, montrant comment se servir en pratique d’un testeur composant électronique classique. Prenez quelques minutes pour la visionner, car elle est vraiment riche, elle-aussi, en informations :



→ Pourquoi acheter un testeur de composant, alors qu’un multimètre numérique pourrait faire ces mesures ?


Peut-être que vous vous demandez, et à juste titre : pourquoi acheter un testeur de composant, alors qu’un multimètre permet déjà de faire de telles mesures (résistance, capacité, inductance, …). Eh bien, un testeur de composant ira bien plus loin qu’un simple multimètre, je vous répondrai ! D’ailleurs, un testeur composant électronique sera bien plus pratique que n’importe quel multimètre numérique, car vous pourrez y insérer vos composants, sans avoir à les tenir, afin de visualiser leur brochage, et leur sens de fonctionnement.

Je pense notamment à tous ces transistors, qu’on peut effectivement tester avec un multimètre, au niveaux des jonctions PN, mais dont le brochage n’est pas forcément évident. Bien sûr, une bref consultation d’internet pourrait vous donner le brochage de tous ces composants, mais au final : quoi de plus simple, visuel, et rapide, qu’un simple testeur de composants électroniques ? Surtout que le prix n’est pas si excessif que cela, sachant qu’on en trouve désormais pour quelques euros seulement, en premier prix.

Mais un autre intérêt que j’y vois, est le fait qu’un testeur composant électronique est adapté à faire ces mesures pratiques. Car les multimètres « à pointes de test » ne sont pas toujours faciles à utiliser, pour la mesure de composants, car il faut non seulement tenir ces 2 sondes, mais aussi le composant en lui-même. Et comme nous n’avons que 2 mains, et pas 3 (enfin, j’espère … !), il est courant qu’un composant glisse lors des mesures (ce qui est pénible !). Chose qui n’arrive évidemment pas avec un testeur de composants électroniques, car celui-ci intègre quasiment toujours un support de maintien ZIF, ou à minima, des cordons avec pinces crocodiles au bout !

En bref, à chaque appareil ses avantages, car certains sont plus pratiques que d’autres, dans certaines situations ! Et si les multimètres excellent pour les mesures de valeurs précises, les testeurs de composants électroniques, quant à eux, sont des appareils de test tous désignés pour le test de composants en tout genre ! Alors : ne les opposons pas, car ils sont tout simplement complémentaires 😉

Quel est le meilleur testeur de composants électroniques ?

Les meilleurs appareils de test pour composants électroniques sont, selon moi :

(voir la suite du tableau à droite >>>)

Remarques

Toujours faire les tests hors tension : faites très attention à ne JAMAIS tester de composant qui serait sous tension. Car ce serait potentiellement destructeur pour l’appareil, et dangereux pour vous. Par « sous tension », j’entends tous les composants alimentés électriquement, mais aussi, tous les condensateurs qui restent chargés un bon moment, même après coupure du courant.

Toujours tester les composants seuls (isolés des autres), et électriquement déchargés : ne réalisez JAMAIS la moindre mesure sur un composant qui serait relié à d’autres, comme on peut en trouver sur des plaquettes PCB (circuits imprimés). Car même en l’absence de tension sur un circuit, les composants avoisinants peuvent perturber les mesures, et ainsi, le testeur de composants électroniques pourrait vous retourner des valeurs complètement faussées (sans parler des risques liés à cette pratique, pour le testeur également).

Conclusion

Voilà ! Nous avons fait le tour des meilleurs testeurs de composants électroniques selon moi. À présent, prenez votre temps pour faire votre choix, en fonction de vos besoins, et de votre budget. En parallèle, n’hésitez pas à compléter ces informations avec toutes celles que vous pourrez également trouver sur internet, car tout n’a pas pu être abordé ici, tellement il y a à dire !

Pour ma part, ma préférence est allée sur le testeur composant électronique multifonctions LCR-T7, pour sa polyvalence, son super rapport qualité prix, et son côté rechargeable (accu lithium-ion). Car franchement, j’en ai marre de toutes ces piles jetables, qui sont toujours vides quand on en a besoin, et qui finissent pas revenir chères à la longue ! Maintenant, à votre tour de trouver le testeur idéal pour vous, selon vos moyens et vos besoins tous particuliers 😉

(*) Article mis à jour le 22/04/2021